Les beaux jours arrivent - Vos verres Essilor s'adaptent 35 ans JRC OPTICIENS Réduction sur la 2ème paire achetée          Les beaux jours arrivent - Vos verres Essilor s'adaptent 35 ans JRC OPTICIENS Réduction sur la 2ème paire achetée          Les beaux jours arrivent - Vos verres Essilor s'adaptent 35 ans JRC OPTICIENS Réduction sur la 2ème paire achetée          Les beaux jours arrivent - Vos verres Essilor s'adaptent 35 ans JRC OPTICIENS Réduction sur la 2ème paire achetée

La vision l’hiver.

Nov 17, 2022

CAROLINE-ABRAM-MONTURE-KLARISSA

L’hiver arrive, et ses effets sur notre système visuel avec.

Durant l’hiver notre vue change. Chez JRC opticiens nous savons que cette période entraine le plus de modifications sur notre système visuel. Les jours raccourcissent, entrainant une baisse de luminosité. Notre système visuel doit alors s’adapter à ce manque de lumière qui altère notre acuité visuelle.

 

la vision pendant l'hiver JRC Opticien

Les dangers liés à la vision.

L’œil humain s’adapte à trois scénarios lumineux : la vision diurne, la vision entre-deux et la vision nocturne. La vision entre-deux est une vision à basse luminance, ceci pendant la quasi-totalité de l’hiver. Ce qui conduit à un certain nombre de difficultés. Par exemple en tant que opticien indépendant nous savons qu’une baisse d’acuité visuelle, des restrictions du champ visuel, des diminutions des contrastes, des troubles de la vision des couleurs, une mauvaise appréciation des distances, de la situation dans l’espace et une forte déshydratation de l’œil. C’est pourquoi la période hivernale est particulièrement accidentogène, notamment pour les piétons (vigilance toute particulière lors de la conduite de nuit).

Les défaillances citées plus haut sont également constatées par notre vision avec un éclairage urbain de nuit. La quasi-totalité de la population est concernée par le déficit de vision dû au manque de luminosité de la période hivernale avec des impacts économiques et sanitaires importants car la dépression saisonnière touche un Français sur six.

Liens entre vision et dépression.

En effet, il faut rappeler qu’une fois captés par l’œil, les rayons lumineux sont convertis en signaux électriques et agissent sur les neurotransmetteurs dès leurs arrivées au cerveau où est sécrétée l’hormone du bonheur la sérotonine qui conditionne notre rythme biologique, nos capacités cognitives et notre humeur, d’où la quantité de troubles causés par la pollution lumineuse.

Lors de la période hivernale l’éclairage des bureaux tout comme celui des domiciles peut affecter profondément les individus, avec des conséquences sociales et économiques. Un éclairage bien conçu permettrait de diminuer de 42 % des accidents du travail dont les conséquences sont essentiellement liées aux maux de tête, fatigue oculaire et irritabilité…

Un éclairage adapté diminue le risque d’erreur de 30 à 60 %, mais aussi 15 à 20 % de notre productivité intellectuelle serait perdue avec un mauvais éclairage au bureau. Ainsi chez JRC opticien vous trouverez le traitement anti-reflet CZ SAPPHIRE HR de chez ESSILOR. Ce dernier améliore les contrastes, notamment la nuit, et améliore grandement la transparence du verre par rapport à un anti-reflet standard.